6/7 retour

CANDIDA ROMERO



Vit et travaille à Paris

  • 1: Little Girls, Sisters, 2004. Boitier vitré, technique mixte, 113,5 x 88,5 cm

  • 2: Little Girls, Gold

  • 3: Candida Romero dans son atelier

  • 4: Vanity Girl, 2007, Boîtier vitré, technique mixte, 159 x 109,5 cm

  • 5: A little girl, 2004, Boîtier vitré, technique mixte, 88,6 x 88,5 cm

  • 6: Le couvent San Francescu à Oletta

  • 7: L'eau de couvent

Communiqué

Candida Romero est peintre, artiste, auteure, créatrice de parfum et restauratrice de monuments historiques.
Nous l’accueillons du 12 Mai jusqu’au 12 Juin 2012 ,
7 rue Chomel 75007 .
Créer une passerelle entre l’univers du patrimoine historique et celui de l’environnement contemporain comme nous avons pour coutume de le faire régulièrement, prend ici tout son sens.

LA PEINTURE

Enfant de la Ruche, haut-lieu artistique parisien aujourd’hui inscrit MH , fille de l’artiste Simone Dat, c’est tout naturellement que Candida a fait de la peinture son activité artistique.
Pour la série d’œuvres » Little Girls » , que nous présentons rue Chomel, c’est avec Pierre-Jean Rémy, écrivain, membre de l’Académie française que Candida Romero a collaboré.
Ensemble, ils ont collecté des photographies anciennes de jeunes femmes, de jeunes filles et
d ‘enfants que Candida Romero a agrandies parfois démesurément.
Il fut ensuite question de recouvrements, de parsemées de textes amoureux écrits par l’écrivain, que l’artiste s’est ensuite réappropriés pour créer au final un ensemble de 78 œuvres .
Les techniques sont mixtes, les fragments de matériaux utilisés sont multiples : papiers, soieries, dentelles, insectes, fleurs séchées. Le tout est enfermé dans des boitiers ou sous le verre bombé d’ex-votos.
L’ensemble des ces oeuvres-collages-assemblages constitue un album mélancolique, poétique et sensible de ces jeunes filles revenues à la vie à travers les yeux d ‘une jeune femme de notre époque.



LA RESTAURATION DU COUVENT SAN FRANCESCU
Il est un autre combat ou tout du moins passion que Candida Romero poursuit avec ferveur. Depuis maintenant plus de 10 ans, elle a entrepris la sauvegarde et la restauration d’un ancien couvent en Haute–Corse, le couvent San Francescu.
Sur les collines d’Oletta, Candida Romero s’est emparé de ce bâtiment, haut-lieu politique, datant du 12ème Siècle, l’a apprivoisé, en a cherché les mystères.
C’est en souvenir d’un flacon trouvé au pied du couvent dans les hautes herbes du maquis dont on dit qu’en gage d’amour, une nonne amoureuse l’offrit à un jeune officier corse, que Candida Romero a créé un parfum” l’eau de Couvent”.
Une bougie parfumée aux fragrances de violette, jasmin et mandarine vient compléter la création de ce parfum. Une partie de la vente de ces produits sera reversée à l’association U Cuventu Oletta pour la sauvegarde et la restauration du couvent .


contacter

1

2

3

4

5

6

7





En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus