À vingt minutes de Bastia, sur la route de Saint-Florent,
un lieu de culte devenu source de création

Oletta, Haute-Corse Corse FR
Location saisonnière, Corse

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

C’est l’histoire d’un coup de foudre. J’ai été envoutée par le lieu au premier regard, par sa quiétude autant que par l’inspiration qu’il me procurait. Il n’en fallait pas plus alors qu’il rassemblait déjà beaucoup d'atouts. Aussi proche de la mer que de la montagne avec la fraîcheur de la campagne en prime, sa localisation au cœur d’un patrimoine naturel exceptionnel dans cette région bénie du golfe de Saint-Florent parsemée de vergers et de vignes avait vraiment de quoi séduire, sans parler de la richesse de son patrimoine architectural et de ses églises baroques dont je suis une inconditionnelle.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Bien sûr, nous sommes là, ma mère et moi à vivre et travailler dans l’impatience de visites et de moments de partage ayant pour thème la création dans nos ateliers respectifs mais, nous aimons aussi et plus que tout, autour d’une bonne citronnade préparée avec les citrons bio du potager, faire découvrir la magie des lieux à nos visiteurs. Une balade dans les jardins ou au Théâtre de verdure ne suffirait pas à en appréhender toute la richesse. Il faut un peu de temps pour se repaitre de ce silence propice à la méditation ou à l'introspection à l'ombre du figuier comme des glycines. Un dîner au réfectoire en ruines éclairé à la bougie ou une séance de cinéma à la tombée de la nuit dans l’ancienne chapelle dont l’oculus laisse admirer les étoiles, venant ici clore des journées que nous voulons heureuses.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Le Couvent SanFrancescu d’Oletta, au-delà de sa structure, est surtout marqué par cette filiation italienne qui a installé en Corse deux importantes familles religieuses avec les églises romanes, tout d’abord, au début du deuxième millénaire puis ses somptueux exemples du baroque aux 17ème et 18ème siècles dont il fait partie. Aujourd’hui, le bâtiment conventuel, toujours adossé à son église, offre, répartie sur trois niveaux, une trentaine de cellules transformées en lieux d'habitation.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

On peut quitter Oletta par la petite route du col de Teghine vers Nonza pour profiter de la vue époustouflante sur le golfe de Saint-Florent et découvrir dans cette Conca d’Oro, formée par la mer d’un côté et la montagne de l’autre, les célèbres vignobles de Patrimonio. Mais ce paysage époustouflant en forme de conque s’admire aussi du village, auquel on accède également par un petit chemin au départ du couvent. Le café situé sur la Piazzetta forme alors un observatoire idéal. Le restaurant « A Forge » où l’on déguste une cuisine familiale dont de succulentes tartes maison et le bar « Chez Mathieu » font également partie des incontournables d’Oletta sur lequel veille toujours l’Église Sant’Adria et ses ex-voto. Tous les dimanches, le Marché aux Puces de Bastia constitue, à seulement vingt-cinq minutes de là, un joli prétexte à la découverte de la capitale de la Bagnaja.

Quelle est son histoire ?

SanFrancescu fut fondé au 13ème siècle avec pour vocation d’être l’un des plus importants couvents franciscains de l’île. Il est resté intact jusqu’à ce que sous la période d’occupation génoise de nouveaux bâtiments ne viennent remplacer l’édifice originel dans le style baroque italien que nous lui connaissons aujourd’hui. Malheureusement, après quelques épisodes politiques mouvementés et un retour dans les ordres, il s’ensuivit une longue période d'oubli et de déshérence, laissant les lieux pratiquement en ruines, avant que je ne les acquière et ne décide de sauvegarder son patrimoine en y entreprenant de grands travaux de restauration en 2001. J'y ai d’abord installé mon propre atelier avant d’inviter l'artiste Simone Dat, qui est également ma mère, en résidence permanente et d’y créer en 2007 les « Jardins de SanFrancescu », une ligne de parfums symbole de sa renaissance.

Ce que nous en pensons

Il y a des lieux qui inspirent plus que d’autres, pas seulement leurs nouveaux propriétaires mais aussi leurs hôtes qui grâce à l’engagement des premiers pourront enfin en découvrir tous les charmes cachés jusque-là. SanFrancescu fait partie de ceux-là. Grâce à la ferveur de sa propriétaire, l’artiste peintre, et maintenant créatrice de parfums, Candida Romero, un haut lieu du patrimoine culturel, historique et religieux de la Haute-Corse a pu revivre et s’ouvrir à la création. Sur les collines d’Oletta, flotte désormais le double et doux parfum de cette réussite exemplaire maintes fois récompensée et de cette « Eau de Couvent » rejointe depuis par une bougie embaumant la violette, le jasmin et la mandarine dont une partie des ventes sert à financer la sauvegarde et la restauration d’un lieu qui n’a pas encore fini de révéler tous ses mystères. À l’élégance très personnelle et indéniable des lieux se dispute aujourd’hui l’artistique et savante composition de ses jardins thématiques qui semblent avoir été conçus pour revenir aux sources de la création et du péché originel. Âmes sensibles, ne pas s’abstenir ! L’ancien Couvent Saint-François d’Oletta offre quelques immanquables sortilèges…

Tarif

Nous consulter

Réf 323608

Ouverture du 1 avril au 31 décembre

Capacité d'accueil

24 11 11 2 8

Le couvent comprend au rez-de-chaussée une grande cuisine, un salon avec cheminée et une salle à manger, une chambre avec sa salle de bain attenante ainsi qu’une autre chambre avec salle d'eau à partager et des toilettes individuelles. Toutes les chambres sont d’anciennes cellules du couvent et font entre dix et douze mètres carrés. Au premier étage, une suite voutée conçue comme un appartement individuel avec un vestibule, une chambre et une salle de bain attenante peut accueillir un couchage supplémentaire. Une autre grande chambre dispose d’un lit de cent-soixante et de deux petits lits de quatre-vingt-dix. Deux chambres équipées de lits en cent-quarante se partagent une salle d'eau. Enfin une suite composée de deux petites cellules réunies avec un lit en cent-quarante vient avec sa salle d'eau attenante. L’entresol est occupé par un grand salon-bibliothèque ainsi qu’un salon de musique avec piano à queue, grands miroirs dorés et mobilier empire sur une centaine de mètres carrés. Le deuxième étage vient lui avec une suite équipée d’un lit en cent-soixante, d’une chambre-salon d’esprit indien avec un lit en cent-quarante et un canapé d'angle, un lit d'appoint en quatre-vingt-dix et une salle de bains. Quatre autres se partagent l’étage avec une salle d'eau et une salle de bains commune. Au troisième, seule une grande pièce de cent mètres carrés qui fait office d’atelier surmontée d’une chambre en mezzanine, d’une salle de bains et d’une kitchenette occupe tout l’étage.

Équipements et services
  • Cuisine équipée
  • Lit bébé
  • Service de ménage quotidien sur demande
  • Lave-vaiselle
  • Lave-linge
  • Lecteur DVD
  • Chauffage
  • Service de ménage hebdomadaire
  • Internet WIFI
  • TV par satellite
  • Cuisine extérieure
  • Four micro-ondes
  • Cheminée
  • Coffre-fort
  • Barbecue

Langues parlées

Anglais - Allemand - Italien - Espagnol

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus